Statuts académiques

L’ILEPS est un institut de l’Enseignement Supérieur Libre, fondé en 1944.

L'ILEPS a été déclaré Institut d'Enseignement Supérieur auprès de l'Académie de Paris le 9 octobre 1953, selon les dispositions de la Loi du 12 juillet 1875 sur la liberté de l'Enseignement Supérieur.

L'ILEPS est un institut privé catholique d'enseignement supérieur ce qui fonde les positions éthiques prises, tant dans les processus de formation que dans les débats scientifiques et techniques.

L’ILEPS est une école associée à l’Institut Catholique de Paris (section 4).

L’ILEPS est constitué en Association selon la loi de 1901 (AGILEPS) dont le Recteur de l’Institut Catholique de Parisestmembre de droit.Le Conseil d’administration fixe le montant des frais de scolarité.

Les étudiants bénéficient du régime de la sécurité sociale étudiante depuis l'Arrêté du22 octobre 1969 (J.O. du 29 octobre 1969).L’ILEPS est habilité à recevoir des boursiers nationaux par Arrêté du 29 avril 1971 (J.O. du 11 mai 1971).

Organisme facultaire, l’ILEPS prépare et présente ses étudiants à l’obtention de diplômes nationaux et contribue à la Recherche.Il se conforme strictement aux textes réglementaires relatifs au cursus universitaire français et européens.

L’ILEPS est un établissement-composante de CY Cergy Paris Université et délivre des diplômes nationaux de Deust, Licence et Master sous l’égide duMEN-ESRI(Ministère de l’Education Nationale,de l’Enseignement Supérieur, de la Rechercheet de l’Innovation).

Le Brevet d’Etat BPAAN dispensé à l’ILEPSest sous l’égide du Ministère de la Jeunesse et des Sports.

L’ILEPS est aussi un organisme de formation professionnelle habilité, il conduit des actions de formation permanente qualifiantes: Titre de niveau I inscrit au Répertoire national de Certification Professionnelle, préparation aux concours internes (CAPES, Agrégation) pour les maîtres de l’enseignement catholique et concours externe pour les maîtres de l’enseignement catholique et de l’enseignement public: CAPEPS interne, CAER PC (Certification), CAER PA (Agrégation), CAFEP-CAPEPS, Concours réservé (RAEP).

L’ILEPS est membre :

  • de l’IPSL (Institut Polytechnique Saint-Louis) qui regroupe 3grandes écoles. A ce titre, les étudiants bénéficient d’enseignements communs au Centre Teilhard de Chardin, partagent l’Aumônerieétudiante et accèdent à l’ensemble des services du campus: Aumônerie, infothèque, informatique,lounge, cafétéria, résidence étudiante, restaurant universitaire, etc...
  • de l’UNISFEC (UnionNationale des Instituts de Formation de l’Enseignement Catholique)
  • de la C3D (Conférence des Doyens et Directeurs en STAPS)

Statuts en vigueur (mai 2020)

LICENCE PROFessionnelle CPSS

Commercialisation des Produits et des Services Sportifs

Formation accessible

  • avec un BTS ou DUT tertiaires, DEUST ACSS ou 2ème année de licence (STAPS notamment), et ayant un projet dans le domaine de commerce (sportif).
  • ou en formation continue ou VAE

Cette formation d’un an a pour but de répondre aux besoins du secteur des loisirs sportifs et notamment le secteur de la distribution d’articles et de services de sport en leur proposant des jeunes diplômés formés aux enjeux de leur filière

Compétences constitutives de la formation :

ANIMATION COMMERCIALE :

  • Développer une culture commerciale
  • Maîtriser l'ensemble des techniques et outils de vente, de conseil et de merchandising
  • Maîtriser la négociation commerciale
  • Identifier et maîtriser les besoins BtoB et BtoC
  • Maîtriser les caractéristiques (notamment techniques) des services et des produits
  • Maîtriser les techniques du référencement des produits et des services

MARKETING ET COMMUNICATION :

  • Maîtriser les outils et techniques marketing
  • Maîtriser les outils de communication et les réseaux sociaux
  • Savoir concevoir, monter et animer un événement promotionnel,
  • Être capable de s’exprimer à l'oral en anglais

GESTION ET MANAGEMENT :

  • Maîtriser les logiciels spécifiques d'exploitation commerciale
  • Maîtriser les outils de la comptabilité analytique
  • Savoir établir et exécuter un budget prévisionnel/un business plan/un diagnostic comptable
  • Maîtriser les méthodologies de prévision, de gestion des stocks, d'analyse des résultats pour définir les objectifs commerciaux
  • Maîtriser les bases du droit du travail et de la gestion des ressources humaines
  • Maîtriser les contextes juridiques, fiscaux et de droit commercial

DES DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS MULTIPLES

  • Administrateur des ventes e-commerce,
  • Cadre technico-commercial,
  • Cadre technique sportif,
  • Chargé de développement marketing et commercial,
  • Gestionnaire d’un centre sportif,
  • Manager général de club,
  • Responsable commercial,
  • Responsable de magasin

INFORMATIONS PRATIQUES ET TARIFS

Dates clés :

Réception des candidatures :

  • 1ère session : 30 avril
  • 2ème session: 26 juin (dans la limite des places disponibles)

Réponse d'admission : dans les 3 semaines qui suivent l'entretien de motivation.

Début de la formation en septembre

Coûts de formation :

 6 000€ - Pour les étudiants(es) faisant le choix de l'apprentissage, ils (elles)  n'auront pas à supporter les frais de scolarité. La gratuité de la formation s'applique sous réserve de la signature d'un contrat d'apprentissage et de sa validation à l'issue de la période d'essai. Le coût de formation sera pris en charge par l'OPCO de l'entreprise dans laquelle l'apprenti(e) effectue son apprentissage.

Durant l'apprentissage, l'étudiant perçoit une rémunération. Cliquez ici pour connaitre le montant de cette rémunération. 

 

Procédure d'admission

Pour connaître les conditions d'admission : Cliquez ici 

CONTACTS

Orsolya CZEGLEDI, responsable de formation : o.czegledi@ileps.fr, 01 30 75 61 65

Règlement intérieur et règlement des études

 I- Conduite et respect des personnes 

Le respect des personnes est une dimension fondamentale du projet de formation de l'Institut, ainsi, aucune marque d'irrespect -atteinte verbale ou physique- à l'encontre d'un quelconque membre du personnel administratif, de service, de surveillance ou d'enseignement ne saurait être tolérée. Il en est de même pour toute atteinte dont pourrait être victime un étudiant.

  • Nuisances
    Afin de ne pas perturber les cours, les téléphones mobiles doivent être éteints et mis « en vibreur » dans les autres espaces du campus.

  • Santé
    Il est interdit de fumer, de consommer de l'alcool ou tout aliment dans les salles cours.

  • Tenue vestimentaire
    Au sein de l’établissement, l’étudiant.e doit adopter une tenue correcte. La tenue de sport (jogging, survêtement) est réservée au cours de sport. En cas de manquement, l’étudiant(e) pourra être, rappelé(e) à l’ordre.

  • Assiduité
    En s'inscrivant à l’ILEPS, l’étudiant.e s'engage à assister à l’ensemble des cours (cours magistraux, travaux dirigés...) proposés dans le cadre de sa formation. La présence en cours est donc obligatoire.

  • Retard
    L'étudiant.e prend ses dispositions pour arriver à l'heure en cours. Passée l'heure de début de cours, l'enseignant est en droit de lui refuser l’entrée si le retard n’est pas justifié. Cela entraînera une absence injustifiée.
  • Justification des retards, des absences et sanctions
    Les motifs recevables pour les absences et les retards peuvent être d'ordre médical, professionnel ou personnel. Les problèmes liés aux transports ne constituent pas un motif recevable. Chaque étudiant(e) doit prendre ses dispositions pour être présent à l'heure.

           La justification d’une absence se fait par envoi d’un mail auprès de l'enseignant, du responsable de formation et du secrétariat, accompagné d’une pièce justificative
          (certificat médical,attestation,convocation...)

  • Comportement en cours
    Les ordinateurs portables et les tablettes sont autorisés en classe à des fins pédagogiques (consultation de document, prise de notes). En revanche, les téléphones portables sont proscrits. Ils doivent  impérativement être éteints et rangés pendant toute la durée du cours. Le non-respect de cette règle peut entraîner l'exclusion du cours par le professeur.

    En outre, toute attitude ou comportement pouvant entraver le bon déroulement du cours peut donner lieu à une exclusion de celui-ci.
  • Communication et échanges avec les enseignants et le personnel de l’établissement
    A chaque étudiant(e) est donné(e) une adresse mail « ileps.fr ».
    Il est impérativement demandé à l’étudiant.e d'utiliser cette adresse ILEPS pour toute communication avec les services de l'établissement. Il ou elle s'engage également à rédiger correctement et lisiblement ses messages (orthographe, expression, objet du message, formule de politesse, mise en page...).

 

II- Sécurité - Assurances

Sécurité

  • Les consignes de sécurité et plans d'évacuation font l'objet d'un affichage. Ils seront strictement respectés.
  • L'établissement étant classé E.R.P. de 1° catégorie, des exercices d'évacuation doivent être conduits régulièrement sous la responsabilité de lIPSL (Institut Polytechnique Saint-Louis) : il est obligatoire
      de s'y soumettre, dans le respect des consignes données, pour chacun des usagers du bâtiment.

 

Assurances

  • L'ILEPS souscrit un contrat d'assurances auprès des Mutuelles du Mans (Le Cèdre- IPSL) qui couvre les risques en responsabilité civile sur les activités liées à l'enseignement exclusivement (cours, APS, stages).
  • Il appartient à chaque étudiant de souscrire une assurance individuelle accident.

 

III- Règlement des études

1. Déroulement des contrôles

a) Accès à la salle

  • L'accès à la salle d'examen est autorisé exclusivement pour les étudiants concernés par l'examen.
  • La salle est ouverte par l’équipe des surveillants après installation des copies et préparation des conditions d'examen.
  • L'accès à la salle d'examen reste autorisé à tout candidat retardataire, uniquement si le retard n’excède pas un tiers de la durée de l'épreuve. Dans ce cas, l'horaire de fin de l’épreuve reste le même.


b) Conditions d'accès

  • Aucun document écrit ou matériel non autorisés ne rentrent dans la salle en dehors des sacs ou cartables. Tout document est rangé dans les sacs ou cartables.
  • ll est demandé de ne plus discuter avec les autres étudiants dès la porte de la salle franchie.
  • Les sacs et cartables sont déposés à l’entrée de la salle.
  • Les téléphones portables et tout autre matériel de communication sont rangés éteints dans les sacs et cartables.

c) Comportements à observer avant et pendant l'épreuve

  • Chaque étudiant se tient debout en face d’une copie avant le signal de lancement de l'épreuve par les surveillants.
  • Aucun échange de matériel n’est autorisé entre les étudiants (stylos et autres outils numériques).
  • Les trousses sont tolérées mais restent ouvertes.
  • Aucune communication n’est autorisée entre étudiants durant toute la durée de l'épreuve sauf dans le cas d’une épreuve collective. Dans ce cas aucune communication entre les groupes n’est autorisée.
  • Aucun déplacement n’est accepté sans une demande et le consentement des surveillants.
  • Il est exigé une attitude silencieuse et respectueuse envers les surveillants et autres étudiants durant l'épreuve.
  • Un comportement inadapté au règlement des examens entraine la rédaction d’un procès-verbal (rapport détaillé circonstancié et contre signé par chaque surveillant), un entretien avec la Direction des études et    possiblement un conseil de discipline.

d) Sorties de salle

  •  Temporaire 
                 - Elle est possible sur une épreuve dépassant 2 heures de durée.
                 - Une seule sortie temporaire est possible.
                 - Celle-ci est accompagnée par un surveillant.
                 - Elle est possible à partir de la 3éme heure d’épreuve.

  • Définitive
                - Elle est possible après 1/3 de la durée de l’épreuve.
                - Tout étudiant rend sa copie anonyme, même blanche.
                - Tout étudiant émarge en face de son nom sur la liste de la promotion.

 

e) Les étudiants disposant d’un 1/3 temps pédagogique

Ce dispositif est possible pour les étudiants disposant d’un justificatif médical ou émanant d’une Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). L'étudiant dispose d’un temps de composition d’une durée de 1/3 de plus par rapport à la durée prévue.

2. Abscence aux contrôles

a) Contrôle Intermédiaire ou continu

      Toute absence à un contrôle continu ou intermédiaire entraine la note de zéro (0).

b) Contrôles Terminaux

     Session 1 : toute absence entraine la mention « défaillant » sur l'épreuve. L'étudiant est renvoyé en session 2.

     Session 2 : tout retard supérieur à 1/3 de la durée de l’épreuve ou une absence entraine la note de 0.

c) Dispense aux contrôles pratiques APSA :

  • L'étudiant est tenu de fournir un certificat médical de dispense mentionnant pour quelles apsa il ne peut effectuer les pratiques. Dans ce cas, la note portée sera la note du contrôle intermédiaire réalisé au cours    du semestre ou zéro (0) en cas d’impossibilité de notation pour des raisons pédagogiques ou liées à l'étudiant.
  • Absence ou retard dépassant 15 mn à un contrôle pratique en session 1: l'étudiant est déclaré « défaillant ». En session 2, toute absence ou retard excédant 15 minutes entrainera la note de zéro (0).

3.Prévention et traitement des fraudes

Chaque étudiant est tenu de maitriser le contenu et le sens de ce règlement des examens. Tout manquement aux consignes mentionnées dans les points A, B, C est considéré comme une fraude. Dans ce cas, à la lecture du procès-verbal dressé par les surveillants, le directeur des études ou le responsable de la formation convoquera l'étudiant. A la suite de cet entretien, il décidera de la convocation ou pas d’un conseil de discipline.

 

4.Sanctions et Conseil de discipline

 a) Les sanctions

Elles peuvent se décliner sous des formes différentes : e Avertissement

  • Blâme
  • Annulation des résultats d’un élément, d’une UE ou de plusieurs UE
  • Exclusion de l'Ecole pour une durée déterminée ou définitive
  • Exclusion définitive de tout établissement public de l’enseignement supérieur pour une durée de 5 ans
      Ces sanctions sont décidées en conseil de discipline

b) Le conseil de discipline

  • Celui est convoqué sur demande de la Direction des études après entretien avec l'étudiant concerné.
  • Il est composé du Directeur de l'Ecole, du directeur des études et d'enseignants.
  • L'étudiant et sa famille reçoivent une lettre de convocation en recommandée mentionnant la date et l’horaire de cette instance.
  • L'étudiant peut inviter un autre étudiant ou délégué de promo à être présent ainsi qu’un membre de sa famille.
  • Le conseil de discipline après débat avec le jeune et sa famille délibère et informe de la décision prise à l'étudiant et à sa famille.

 

5.Incident survenu pendant l’épreuve

En cas de déclenchement de l’alarme incendie ou de tout autre danger signalé par les surveillants la fin de l'épreuve sera annoncée et l'examen sera annulé. Une date ultérieure sera programmée.

 

6.MCC — Modalités de contrôles des connaissances et des compétences

 a) Deust ACSS

La validation d’un semestre est obtenue lorsque l'étudiant remplit les 2 conditions suivantes :

  • La moyenne générale du semestre est égale ou supérieure à 10 sur 20. 
  • En DEUST 1, la moyenne de l'UE fondamentale est égale ou supérieure à 8.
  • En DEUST 2, la moyenne de chaque UE est égale ou supérieure à 8. Règles particulières : il existe des notes-seuils.

La compensation est possible dans les situations suivantes :

  • Etre les éléments constitutifs d’une même UE, à la moyenne générale de cette UE
  • Entre les UE d’un même semestre (note supérieure à 8) à la moyenne coefficientée de ce semestre
  • Entre les semestres d’une même année d’études (note supérieure à 8) à la moyenne annuelle entre les deux semestres composant l’année d’études

La note obtenue en 2e session annule et remplace celle obtenue en 1ère session même si la note de la 1ère session est supérieure à celle de la 2e session.

Passage en 2° année :  Obtenir une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20 enD1.

Obtention du DEUST :  Elle se fait après l'obtention des 4 semestres composant la formation et conformément aux conditions de validation ou de compensation y afférant.

Redoublement : Conformément à l’article 5 de l'arrêté du 16 juillet 1984, « Les candidats au diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques ne peuvent prendre au total que trois inscriptions pédagogiques annuelles ou six inscriptions pédagogiques semestrielles en vue de ce diplôme. »



b) Licence STAPS et Licence Sciences de l’éducation

Diplôme de Licence : Il sanctionne un niveau de connaissances et de compétences validé par 180 crédits ECTS, soit 30 ECTS par semestre sur 3 ans.

Validation d’une Unité d'Enseignement (UE) : Elle est obtenue à la moyenne des éléments qui la composent.

Validation d’un semestre : Elle est obtenue lorsque la moyenne de chaque UE constitutive du semestre est égale ou supérieure à 10 sur 20.

Validation de l’année et passage en année supérieure : 2 semestres par an. La validation d’une année d'études est obtenue lorsque la moyenne de chaque semestre constitutif de cette année d’études est égale ou supérieure à 10 sur 20. La validation d’une année d’études entraine le passage en année supérieure.

Acquisition de la Licence : Elle est composée de 6 semestres, soit 3 ans d’études. La Licence st acquise lorsque l'étudiant a validé chacune des 3 années.

Conditions de la compensation 

  • Tout élément dont la note est inférieure à 10 dans une UE validée est acquis par compensation
  • Une UE est validée par compensation à la double condition suivante :
    - La moyenne de l'UE est supérieure ou égale à 8 sur 20.
    - La moyenne du semestre est supérieure ou égale à 10 sur 20.

  • Un semestre est validé par compensation à la moyenne des UE constitutives coefficientées, à la condition suivante :
    - Semestres 1, 2, 3, 4 la moyenne de chaque UE fondamentale (UE 1, UE2,UES, UE6, UE10, UE11, UE 14, UE15) est égale ou supérieure à 8 sur 20.
    - Semestres 5 et 6, la moyenne de chaque UE est égale ou supérieure à 8 sur 20.

  • Une année d’études est validée par compensation à la moyenne des deux semestres qui la composent, à la condition que la moyenne de chacun de ces semestre est supérieure ou égale à 8 sur 20.

Session de « 2ème chance »

Une session initiale de contrôles des connaissances et des compétences est organisée par semestre.

Une session de « 2ème chance » est organisée après une période d’au moins sept jours après publication des résultats de la session initiale.

Tout élément non validé d’une UE non validée d’un semestre non validé fait obligatoirement l’objet d’un contrôle de « 2ème chance ».

Toute note de contrôle de « 2ème chance » annule et remplace celle de la session initiale.

Tout élément acquis est définitivement acquis. Toute UE acquise est définitivement acquis. Il n’est pas possible de repasser les contrôles de «2ème chance » correspondants.

Affichage des modalités de contrôles des connaissances (MCC) : 

Elles doivent être affichées au plus tard à la fin du premier mois de l’année d’enseignement et ne peuvent être modifiées en cours d'année.

Organisation des contrôles

Les connaissances et compétences sont évaluées par trois modes de contrôles :

  • Le contrôle continu intégral :
            - Il nécessite l’organisation de deux contrôles minimum.
            - Chaque contrôle ne peut composer plus de 50% de la note finale.
            - Chaque contrôle évalue des séquences de formation différente.
            - Un contrôle continu peut avoir lieu sur des heures d'enseignement sans inscription au calendrier des examens.

  • Le contrôle terminal:
            - Il porte sur l’ensemble d’un enseignement
            - Il peut être composé de plusieurs épreuves

  • Le contrôle continu + le contrôle terminal :
            - Il est composé de plusieurs épreuves réparties en Contrôles Intermédiaires qui portent sur des séquences de formation et des contrôles finaux qui portent sur                    l’ensemble d’un enseignement.
            - Le poids de chaque contrôle est précisé dans l'affichage des MCC

Le contrôle de « 2ème chance » est un contrôle de type Terminal, potentiellement différent du contrôle de session initiale.

 

Affichage des calendriers des examens de session initiale et de session de « 2ème chance » :

Il incombe à l'établissement de les afficher et de fixer les lieux, dates, salles, horaires et conditions d'organisation des examens.

Chaque étudiant est responsable de sa présence aux examens, notamment ceux de « 2ème chance », au regard des résultats affichés de la session initiale.

Publication et Affichage des résultats :

Les résultats des semestres et de l’année sont publiés par voie d'affichage au plus tard le lendemain de la tenue du jury.

Chaque étudiant recevra par voie postale un relevé de notes de la session étudiée au plus tard dans les 10 jours ouvrés après la date d'affichage des résultats.

Vérification des notes :

L'étudiant dispose de 3 jours ouvrés après la publication des résultats pour faire une demande de vérification de notes.

Etudes à l'étranger:

Les périodes d’études obtenues à l’étranger peuvent être validées par le jury en vue du diplôme. L'étudiant qui valide son semestre à l'étranger bénéficie uniquement des crédits ECTS correspondants

 

c) Masters MEEF et SMMS

Les modalités de contrôles des connaissances et des compétences sont légiférées par les règlements respectifs de la Faculté d'Education pour les MEEF et l’Université de Cergy pour les SMMS.

 

7.Jurys

Les études sont sanctionnées par les jurys respectifs de chaque formation. Deux sessions annuelles sont organisées. Les étudiants ayant réussi peuvent acquérir 30 crédits ECTS par semestre.

Par conséquent :

  • L'acquisition du Deust emporte 120 crédits
  • L'acquisition de la Licence 180 crédits
  • L'acquisition du Master 300 crédits

Mentions supplémentaires attribuées aux diplômes

Les résultats obtenus lors de la dernière année de la formation du diplôme visé peuvent permettre l'attribution de mention :

  • Note supérieure ou égale à 10 : Passable
  • Note supérieure ou égale à 12 : Assez bien
  • Note supérieure ou égale à 14 : Bien
  • Note supérieur ou égale à 16 : Très bien

8.Redoublement

En 1ère  année : Le redoublement est de droit dans le cas où l'étudiant a validé l’un des deux semestres.

Toute demande exceptionnelle appuyée par des motifs justifiés (maladie, accident, etc.) sera étudiée par la direction des études.

 

9. Démission

Tout étudiant qui cesse ses études en cours d’année doit suivre la procédure suivante :

a) Demander un entretien avec le directeur de la formation concernée

b) Adresser un courrier de démission confirmation cette décision au directeur de l'établissement

c) Remettre sa carte d'étudiant au secrétariat

 

IV — Accueil et conditions d'aménagement des étudiants sportifs de haut niveau

L'ILEPS accueille et accompagne ce profil d'étudiant dans leur double projet, sportif et

universitaire. Pour cela l'étudiant doit :

a) Etre inscrit sur la liste ministérielle des sportifs de haut niveau
b) Avoir un entretien avec sa famille et un représentant de sa fédération avec le directeur des études
c) Accepter les propositions d'aménagement du directeur des études.

 

IV - Respect des locaux

Toute dégradation entraîne systématiquement la prise en charge des frais induits, quelle que soit leur nature. Elle pourra entraîner une sanction disciplinaire.

Les enseignements théoriques sont dispensés sur le campus de l’IPSL. Il est mis également à la disposition des étudiants des espaces de restauration, de co-working d'informations et de détente.

Les enseignements APS sont dispensés à l'extérieur du campus sur plusieurs sites :

  • Complexe sportif des Maradas
  • Diverses installations territoriales et privées (piscines, tennis, escalade, crossfit, golf, etc.)

Conformément à la réglementation, chacun de ces sites fait l’objet d’un règlement intérieur placardé à l’entrée.

Chacun de ces règlements vaut pour annexe au règlement intérieur de l'ILEPS et doit donc être strictement observé par ses étudiants.

 

V — Engagement des étudiants

La vie de l’école peut conduire les étudiants à des engagements divers dans le cadre d'associations -Bureau des élèves, Association sportive, Association étudiante- ou dans le cadre de missions liées au cursus.

L'étudiant devra obligatoirement informer la direction des études de ses engagements et des actions qu'il conduira dans ce cadre. Toutes les actions, dans le cadre desquelles l’école sera représentée, devront être préalablement validées par la direction ou son représentant. L'utilisation du nom, du logo ou de toute marque d'appartenance devra faire l’objet d’une autorisation préalable et devra obéir au droit de la propriété intellectuelle ou de la marque.

 

VI - Déplacements

L'étudiant peut être amené à se déplacer dans le cadre du cursus : stages, semestres ou semaines de formation à l'étranger, apprentissage. Ces déplacements demeurent à sa charge. Il reste soumis au règlement en vigueur à l'ILEPS tout au long de ces déplacements.                                                                                        

L'échelle de notation ECTS

La pleine reconnaissance des études par le système ECTS

Dans le domaine de l'éducation, les systèmes et les pratiques varient beaucoup d'un pays de l'Europe à l'autre. 
Le système ECTS (European Credit Transfer System) permet à chaque étudiant, parti à l'étranger dans le cadre de la poursuite de ses études, de bénéficier de la pleine reconnaissance de celle-ci à son retour. Ce système donne les moyens de comparer et de "traduire" des résultats acquis selon des modalités d'un établissement à l'autre.

Fonctionnement général

Ces crédits englobent le volume total de travail que l'étudiant est supposé fournir : cours magistraux, TP, séminaires, travail personnel, examens ou autres modes d'évaluation. Les stages en entreprises qui font partie intégrante de l'enseignement ont des crédits alloués. La liste des cours dispensés et des ECTS alloués est diffusée dans chaque établissement partenaire.

À chaque module d’enseignement est affecté un crédit qui suit la norme européenne ECTS. Au total, un étudiant doit obtenir 60 ECTS sur une année académique et 30 ECTS sur un semestre : 

Une échelle de notation a été mise au point dans le but d'aider les établissements à interpréter les notes obtenues par les étudiants dans les établissements d'accueil. L’application de cette échelle reste cependant de la compétence des établissements d'enseignement supérieur concernés.

L’échelle de notation ECTS comprend 7 notes : A, B, C, D, E, F et FX

Vous venez à étudier à l’ILEPS, voici comment vos notes seront converties


Les notes obtenues par les étudiants internationaux lors de leur accueil l’ILEPS seront ensuite convertis en note ECTS. Elles ne correspondent pas à des notes précises, mais se baseront sur la réussite de la promotion. Par exemple, si dans un cours vous faites partie des 10 % meilleurs éléments de la promotion, il vous sera octroyé un A, entre 10 et 25 % vous aurez un B, etc.

Ci-dessous, l’échelle de notation.

 Note ECTS

% d'étudiants (*)

 Correspondance

 Définition

 A

10

 EXCELLENT

 Résultats remarquables, avec seulement quelques insuffisances mineures

B

25

 TRES BIEN

 Résultats supérieurs à la moyenne, malgré un certain nombre d'insuffisances

 C

30

 BIEN

 Généralement bon, malgré un certain nombre d'insuffisances notables

 D

25

 SATISFAISANT

 Travail honnête, mais comportant des lacunes importantes

 E

10

 PASSABLE

 Les résultats satisfont aux critères minimaux

 Fx

-

 INSUFFISANT

 Un travail supplémentaire est nécessaire pour l'octroi d'un crédit

 F

-

 INSUFFISANT

 Un travail supplémentaire considérable est nécessaire

(*) Pourcentage d'étudiants admis dans le cours

NB : pour qu’un module soit validé, l’élève devra obtenir un minimum de 6/20

logosbeneficaireserasmusleft fr

Le soutien de la Commission européenne à la production de cette publication ne constitue pas une approbation du contenu, qui reflète uniquement le point de vue des auteurs, et la Commission ne peut pas être tenue responsable de toute utilisation qui pourrait être faite des informations qu’elle contient.

diplôme universitaire : ostéopathie du sport, expertise sportive et analyse clinique posturale 

Un diplôme innovant : 

Ce diplôme a pour but de former des ostéopathes spécialisés à la préparation, l'optimisation de la performance, la récupération et la prévention des blessures des sportifs amateurs et professionnels.

La nouveauté de cet enseignement réside dans l'apprentissage de l'analyse posturale et des dernières avancées sur la prise en charge du sportif, adaptés à chaque type de sport et chaque morphotype de sportif.

C'est une formation professionnelle basée sur la pratique associée à une formation universitaire d'expertise du sportif permettant d'accéder à une reconnaissance du milieu et de pouvoir s'intégrer dans une équipe pluridisciplinaire.

 Capture DIPLOME

Objectifs  

  • Interagir en travaillant en pluridisciplinarité pour le bien-être du sportif
  • Connaître les mécanismes lésionnels et les pathologies liés à la pratique des sport
  • Effectuer l’examen clinique postural et cinétique
  • Analyser l’impact gestuel par l’exploitation des outils d’analyse adaptés
  • Tester et régler les entrées posturales en fonction de la physiopathologie et de l’objectif des sportifs
  • Elaborer un traitement ostéopathique adapté aux différentes phases de l’entraînement et de la compétition
  • Prévenir les blessures et optimiser les performances par l’organisation de bilans posturaux adaptés et spécifiques à chaque discipline.

 

durée de la formation 

La durée totale de cette formation est de 408 heures de cours (examens compris) dont 150 heures de stage.

Les cours sont répartis en 10 séminaires, de septembre à juin.

 

lieux  

Tous les cours sont dispensés au sein de l'ISOP à Lognes.10 Rue de la Maison Rouge 77185 Lognes

Accès via le RER A diretcion Marne la Vallée, à 30 minutes de Gare de Lyon 

 

public concerné 

  • Ostéopathes D.O.
  • Kinésithérapeute (avec expérience)

 

Programme 

- UE 1 - Sport Santé Bien-être (42h)

Les déterminants du contrôle moteur de la performance sportive et de la santé Les déterminants de l’entraînement

Préparation physique, Performance et santé Illustrations en APSA

- UE 2 - Ostéopathie : expertise et prévention (26h)

Bilans articulaires, musculaires, isocinétiques, neurologiques et vasculaires adaptés Analyse cinétique

Prévention en fonction des spécificités sportives

- UE 3 - Ostéopathie : analyse posturale et clinique (53h)

Les entrées posturales, prise de conscience de sa posture

Les outils d'analyse clinique de la posture, Tests cliniques stabilométriques Réflexes toniques et tests de tonicité

Sport, performance, posture, cognition et émotion

- UE 4 - Méthodologie et analyse des pratiques professionnelles (68h)

Méthodologie de recueil et d’analyse des données et méthodologie de la recherche Place de l’ostéopathe en milieu sportif

Stage sportif, immersion

- UE 5 - Sport Santé Bien-être (34h)

Les déterminants psycho sociologiques de la performance sportive et de la santé Le sur-entrainement et les 5 phases de la « réathlétisation »

Déviance et blessures dans les APSA, la gestion des addictions à l’effort Réathlétisation et illustrations en APSA

 

- UE 6 - OSTÉOPATHIE : EXPERTISE ET PRATIQUE (35H)

Urgences, adaptation des techniques, strapping, taping Posturologie et exercices de régulation, biofeedback Techniques de récupération et réhabilitation psycho-corporelle Préférences motrices et dominances

- UE 7 - Ostéopathie : transdisciplinarité et relation (18h)

Relation équipe technique, équipe soignante Prise en charge de la douleur du sportif Problématiques liées à l'âge et au genre

 

- UE 8 - Analyse des pratiques professionnelles (112h)

Méthodologie de recueil et d’analyse des données et méthodologie de la recherche Stage sportif, immersion

Mémoire de recherche

 

Pour plus d'information, nous vous invitons à télécharger la brochure ou à vous rendre directement sur le site DUOS Isop en suivant les liens ci-dessous :

 

Brochure sur la formation - Ostéopathie du sport et de la posture

 

DUOS Isop

 

Pour toutes demandes de candidature à cette formation, nous vous invitons à remplir le dossier de candidature en suivant le lien ci dessous et à nous le retourner le dossier de candidature soigneusement rempli.

Dossier de candidature

 

Pierre de Coubertin French Committee’s International Congress 2019

Olympism: Mirror of and Impetus for Changing Societies!

Fundamental position of the body as mediator of the being, space and time as categories of the experience, constitutive character of the relationship to others, search for new challenges, creation of values, free nature of the project, perpetual resurgence of the defeat…: aren’t all these Existentialist themes, to a fairly large extent, illustrated by the human phenomenon we call sport? (M. Bouet, The Significance of Sport, 1995) (Translation Elsa Carton, 2019)

The next Pierre de Coubertin French Committee Congress will be held from 16 to 18 October 2019 in Cergy, Val d’Oise, at ILEPS-Université Paris Seine.  This congress is held under the auspices of the Pierre de Coubertin International Committee and is the opportunity for the Pierre de Coubertin French Committee to develop actions in favour of the intercultural and universal Olympic values. By analysing how these values influence and are influenced by evolving cultural standards, the aim, in 2019, will be to identify the future prospects of the Olympic Movement from a city –Tokyo- and from two time markers – years 1964 and 2020. Besides, the congress venue in Cergy, in the Val d’Oise, will also be an opportunity to examine how this “département” positions itself as a “support base” to serve the organization of the Paris 2024 Olympic and Paralympic Games. It will also be the opportunity to identify the new challenges and multiple stakes the Ile-de-France region will be facing.

The title of this congress reflects a question which resonates with the directions given to the Olympic Movement and the transformations in process within multicultural societies, which are also evolving. A symphonic dimension will be given to that resonance around a central question:

Is the Olympic Movement a mirror and/or an impetus for changing societies?

The sportsman body in movement and the sports heritage in movement will be the two foundations from which answers to the following three questions will be developed:

  • In what ways do sports-oriented social organizations “take advantage of” Sport Mega-Events that are organized in relation to the Olympic Games?
  • In what ways do new forms of Sport Mega-Shows media coverage connected to the Olympic Games “participate in” the emergence of new sports-oriented social organizations?
  • In what ways can territories which serve as a “support base” to the organization of Mega Sport-Events in relation to the Olympic Games be the opportunity to develop new relationships between the cultural heritage of sport, education and health?

Hosting the Olympic Games is indeed a historical moment and a new dawn, when new forms of economic, cultural, educational and media exposure emerge. This emergence is witness to a significant heritage landslide capable of modifying the appearance of urban, rural and rurban territories.

Keeping the Olympic flame burning implies the recognition of the true impact of this major event on body and territorial ecology: economic impact, societal impact, environmental impact, urban impact, human impact…

Organizing an event such as the Olympic Games allows a territory to become a paradoxical memorial, enabling people to envisage that a sporting life is worth living, when all the aspects of the Olympic phenomenon are taken into account.  

Then, brotherhood can be part of what makes the agonal dimensions of the sporting spirit. This is how the practice of sport can reveal an aptitude to watch and listen to the global world in the inner self.

 “What must finally be said and repeated tirelessly is that, beyond means which are always relative, there are values in which we believe. Men set goals, create techniques to achieve them, transcend them. That is why, without any renunciations nor exclusions, men must be presented, within sports practice, as the condition of all the conditions and, consequently, as value” (B. Jeu, Sport, Emotion, Space, 1977). (Translation Elsa Carton, 2019)